SCPI Urban Pierre n°5 : le déficit foncier de prestige

Logo cardif elite

Type de placement

SCPI

Introduction

Vous souhaitez investir dans de l’immobilier de prestige tout en réduisant votre impôt sur le revenu ?

La SCPI Urban Pierre n°5 vous offre une stratégie d’investissement portée sur la rénovation des immeubles historiques situés en centre-ville des grandes villes françaises.

Elle permet une défiscalisation des travaux sur vos revenus et vous permet un gain fiscal.

Avec la SCPI Urban Pierre n°5, soyez acteur de la restauration dans l’immobilier historique !

A qui s’adresse ce placement ?

Type de profil investisseur

Défensif / Équilibré / Dynamique

Montant minimum

5 000 € (10 parts)

Durée de placement envisagée

16 ans

Pourquoi investir ?

Gain fiscal jusqu’à 33,5 % du montant de souscription
Économie fiscale sur l’impôt sur le revenu ET les prélèvements sociaux
Un montant minimum de souscription accessible
Choisir un montant en fonction du besoin
Absence de contraintes de gestion
Investissement dans l’immobilier de prestige
100% made in France
Distribution de revenus potentiels à terme
Dispositif non soumis au plafond des niches fiscales
Capital envisageable à terme

Une question ? Demandez à être rappelé par un conseiller

call placement

Plus de détails sur SCPI Urban Pierre n°5

Le but de cet investissement est de valoriser les immeubles anciens au coeur des villes tout en utilisant le système du déficit foncier qui est avantageux.

Comment cela fonctionne ?

img urban premium 1

54 % du montant investi lors de la souscription est affecté aux travaux de rénovation.

Vous pourrez ainsi déduire de vos revenus fonciers une partie de ce déficit déductible.
Lorsque le montant des travaux dépasse vos revenus fonciers, le reste est imputable sur vos revenus globaux dans une limite de 10 700 €.

S’il reste un excédent il est reportable sur vos revenus fonciers pendant 10 années.

En contrepartie vous vous engagez à conserver les parts pendant au moins 3 ans après la fin de déduction des travaux.

img urban premium 2

La SCPI n’a cessé de se réinventer depuis 50 ans.

Aujourd’hui Urban Pierre n°5 s’est implanté partout en France et continue son oeuvre.

Avec son expérience et 56 millions de chiffre d’affaires Urban Premium n’en est pas à son coup d’essai.

Rappel du cadre fiscal

Le traitement fiscal des parts de SCPI dépend de votre situation individuelle. En tant que particulier, vous serez imposé à l’impôt sur le revenu au titre des revenus fonciers au régime réel ou au régime micro-foncier (si présence d’autres biens immobiliers).

Il se peut que des revenus financiers aux seins de la SCPI soit également imposés. Ceux-ci sont imposés au prélèvement forfaitaire unique de 12.8% auquel il faut rajouter les prélèvements sociaux de 17.2%.

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2018, l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) impose les biens immobiliers détenu si les actifs taxables sont supérieurs à 1 300 000 €. Les parts de SCPI doivent donc prises en compte.

Concernant la défiscalisation des travaux : le déficit foncier généré sera imputable sur les revenus fonciers existants puis sur le revenu global dans la limite de 10 700 €.

Risques et frais

Risques

Un investissement dans la pierre papier se fait indirectement dans l’immobilier. Il faut donc compter avec les risques liés à ce type de placement, à savoir principalement :

Le risque de revenus

Les loyers ne sont pas garantis et les dividendes versés dépendent des conditions de location des immeubles (notamment du nombre d’immeubles loués et de l’encaissement effectif des loyers).

Le risque en capital

Lors de la revente du bien, l’immeuble peut donner lieu à une plus ou moins-value.

Comme tout marché, l’immobilier peut en effet connaître des hauts et des bas dans des cycles.

Or, le capital investi n’est garanti ni par la SCPI, ni par la société de gestion.

Le risque de liquidité

Le délai de vente dépend des conditions de l’offre et de la demande au moment de la cession ou de la demande de rachat.

Les SCPI détiennent principalement des immeubles dont les délais de vente ne sont pas immédiats.

De ce fait, les parts de SCPI présentent un risque de liquidité.

Le risque lié au financement par la SCPI

La SCPI peut avoir recours à l’endettement dans la limite d’un montant maximum voté en Assemblée Générale et figurant dans la note d’information.

En cas de recours à l’endettement, le risque de perte en capital pourrait être accru.

Dès lors, le montant de capital qui sera perçu lors de la liquidation de la société, sera subordonné au remboursement du montant en cours ou du montant intégral, préalable des emprunts contractés par la SCPI.

Le risque lié au financement par crédit

En cas d’investissement à crédit de parts de SCPI, nous attirons votre attention sur le remboursement des intérêts d’emprunt, sur le remboursement du capital à l’échéance, en cas de retournement du marché immobilier, sur la déductibilité possible des intérêts d’emprunt des revenus fonciers.

Frais

Les frais sur la souscription sont de 12 %.

Les frais sur cessions des parts, de cession des actifs immobiliers et de suivi des travaux sont, eux, respectivement de 4,8 %, 0,60% et de 0,78%.

Nous vous offrons le guide de la location meublée

Guide de la location meublée
A télécharger gratuitement

Copyright © 2019 — gestiondepatrimoine.com. Tous droits réservés