Financier / Comment investir

Bien investir 200 000 € : comment faire ?

Lucille Berdery | Conseillère en Gestion de Patrimoine

image article
Lire l article

Vous souhaitez placer 200 000€ mais ne savez pas comment faire ?

De nombreux investissements existent, mais il est nécessaire d’élaborer une stratégie globale afin de déterminer quels placements sont adaptés à votre situation et présentent les meilleurs avantages.

Voici un article qui pourra vous aider dans votre prise de décision !

investir 200 000 euros

Les bonnes questions à se poser avant d’investir 200 000 €

Avant d’investir 200 000€, il faut vous poser les bonnes questions afin de choisir la solution la plus adaptée à votre situation patrimoniale.

Énormément d’options et d’offres sont disponibles sur le marché.

Pour vous aider à faire votre choix vous devez déterminer plusieurs éléments.

Premièrement, il s’agira de savoir quels sont vos projets et objectifs, c’est-à-dire dans quel but souhaitez-vous investir cette somme.

Le type d’investissement ne sera pas le même si votre objectif premier est d’obtenir des revenus complémentaires, diminuer votre pression fiscale, préparer votre retraite ou votre transmission.

De plus, il sera nécessaire de déterminer l’horizon de placement que vous envisagez.

Avez-vous besoin de ces fonds sur du court, moyen ou long terme ?

Certains placements peuvent être bloqués sur une certaine durée et d’autres peuvent avoir un horizon de placement conseillé afin de ne pas y perdre à la sortie.

De même, il est important de connaître votre profil investisseur et les risques que vous êtes prêt à subir.

En principe, lorsque vous souhaitez investir vous recherchez une rentabilité élevée.

Sachez que plus un investissement est rentable, plus il est risqué.

Inversement, lorsque la rentabilité est plus faible, il en est de même pour le risque.

L’ensemble de ces critères sont nécessaires pour déterminer au mieux votre stratégie d’investissement.

200 000 € investis à court terme

L’épargne de précaution

L’une des étapes préalables avant tout investissement est de se constituer une épargne de précaution.

Vous en avez peut-être déjà une en votre possession sans le savoir.

L’épargne de précaution correspond en moyenne à 3 à 6 mois de salaire.

Il est recommandé d’avoir cette somme sur des livrets afin de pouvoir faire face à des dépenses imprévues.

Elle constitue en quelque sorte votre « matelas de sécurité ».

Ces sommes sont généralement placées sur des livrets non réglementés (livret A, LDDS, etc.).

Il s’agit de livret avec un faible rendement mais qui ne sont pas fiscalisés et qui peuvent être disponibles à tout moment.

Le Girardin industriel

Le Girardin industriel est un dispositif de défiscalisation permettant d’obtenir une réduction d’impôts one shot.

La loi Girardin a pour objectif principal de soutenir la croissance et le développement en Outre-mer.

Ce dispositif vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt en une fois, c’est-à-dire qu’elle n’est pas étalée dans le temps.

La réduction d’impôt s’impute alors intégralement sur l’impôt sur le revenu dû lors de l’année de souscription.

C’est le seul régime vous permettant de bénéficier d’une réduction d’impôts plus importante que votre mise initiale.

Le taux de la réduction peut varier en fonction des partenaires.

A titre d’exemple, il peut atteindre 137% de l’investissement initial.

Ce dispositif est soumis au plafonnement des niches fiscales à hauteur de 18 000€.

Concernant les risques de ce placement, il faut être attentif au projet dans lequel vous investissez car celui-ci doit répondre aux critères de la loi Girardin pour être éligible à la réduction d’impôt et éviter une quelconque remise en cause de la part de l’administration fiscale.

200 000 € investis à moyen terme

Dans la famille des investissements à moyen terme vous trouverez notamment le Crowdfunding, le PEA, les SCPI ou encore les produits structurés.

Crowdfunding

Le crowdfunding, appelé aussi « financement participatif » consiste à financer des projets via des levées de fonds ou collectes.

Si vous voulez faire fructifier votre argent à moyen terme alors investir dans le crowdfunding immobilier peut vous intéresser.

Il s’agit d’investir dans un projet de promotion immobilière en échange de titres financiers.

Les programmes auxquels vous pouvez souscrire sont variés et peuvent concerner de la rénovation, de la construction dans le secteur tertiaire ou résidentiel, etc.

En tant qu’investisseur vous êtes alors rémunéré à la fin de l’opération, vous récupérez le capital investi et des intérêts en supplément.

Concernant la rentabilité, elle varie en fonction des projets et des opérations, le crowdfunding immobilier peut avoir un rendement net après impôt compris entre 8 et 12%.

Cependant, il faut garder à l’esprit que, comme tout investissement financier, il comporte des risques de perte en capital.

Et comme tout investissement, il est conseillé d’être accompagné par un professionnel avant de se lancer.

PEA

Vous avez probablement déjà entendu parler du plan épargne action (PEA).

C’est un produit réglementé qui permet de gérer un portefeuille de valeurs mobilières en bénéficiant, sous conditions, d’un régime fiscal avantageux.

Le PEA vous permet d’investir dans des actions européennes et de vous constituer un patrimoine pour l’avenir.

Il existe différents types de PEA :

  • Le PEA classique (bancaire ou assurance) ;
  • Le PEA-PME dédié aux titres de PME et ETI ;

L’un des principaux intérêts du PEA est sa fiscalité.

Pendant la vie du contrat, la plus-value réalisée et les dividendes perçus ne sont pas imposables si vous les réinvestissez au sein de cette même enveloppe.

De plus, si votre contrat a plus de 5 ans et que vous souhaitez effectuer un retrait, alors la plus-value est exonérée d’impôt sur le revenu.

Seuls les prélèvements sociaux restent dus.

Inversement, si vous effectuez un retrait sur un contrat de moins de 5 ans, le gain est soumis à imposition et surtout cela entraînera la clôture du PEA.

Le PEA peut être une enveloppe intéressante pour votre investissement si vous souhaitez vous lancer en bourse tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse à terme.

Les SCPI

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placements Immobiliers) sont des organismes de placements collectifs qui investissent dans un parc immobilier tout secteur confondu (commerce, santé, bureau, logement).

La SCPI collecte donc de l’argent auprès de vous, investisseur, afin d’acquérir et gérer un patrimoine immobilier destiné à la location (commerces, bureaux, etc.).

Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous achetez des parts de cette société et vous percevez en contrepartie des revenus au prorata de votre investissement.

Ces revenus correspondent en réalité aux loyers que la SCPI perçoit.

Les SCPI de rendement ont pour objectif la distribution d’un revenu et la revalorisation progressive du patrimoine.

En termes de rendement, les SCPI offrent une performance située en moyenne aux alentours de 4,5%.

Le principal avantage de ce type d’investissement réside dans l’absence de gestion de votre part contrairement à un investissement immobilier en direct.

De plus, comme il s’agit d’un placement collectif, les risques sont mutualisés avec l’ensemble des investisseurs.

Les produits structurés

Les produits structurés sont des fonds à formule émis par des établissements financiers, par des banques ou par des compagnies d’assurance.

Le produit structuré a la particularité d’être un investissement financier dont les paramètres sont connus dès le départ :

  • la durée de placement,
  • le montant du coupon,
  • l’indice de référence,
  • l’objectif de performance,
  • le niveau de protection du capital.

L’investissement repose sur la performance d’un indice boursier et le capital investi est garanti jusqu’à un certain niveau de baisse autorisé qui diffère en fonction du produit dans lequel vous investissez.

En contrepartie de cette protection, les gains annuels sont plafonnés même si l’indice boursier performe au-delà du rendement prévu au départ.

Lorsque l’indice boursier atteint le niveau de performance fixé, vous récupérez votre capital ainsi que le gain initialement prévu que l’on appelle le coupon.

En principe la durée de placement est de 1 à 12 ans.

La performance est variable en fonction des produits structurés.

Vous pouvez intégrer ce placement dans un support financier, comme les contrats d’assurance vie, les contrats de capitalisation, etc.

200 000 € investis à long terme

Vous l’aurez compris, il existe un certain nombre d’investissements réalisables à court et moyen terme, mais certains placements à long terme peuvent également représenter de belles opportunités.

Le LMNP en cash

La location meublée non professionnelle (LMNP) est un investissement à horizon long terme qui peut vous permettre de vous procurer des revenus locatifs mensuels, peu, voire pas fiscalisés.

Dans la catégorie des locations meublées, il est possible d’investir dans des résidences de services (résidence étudiante, résidence sénior, Ehpad, etc.).

Il s’agit d’un investissement où vous allez être propriétaire d’une bien, généralement une chambre dans une résidence.

De votre côté, vous allez louer le bien à une société de gestion qui se chargera de gérer la résidence.

Cet investissement présente de multiples avantages tels que l’absence de gestion ; la société de gestion s’occupe de tout.

De plus, vous bénéficiez d’une garantie de loyer ; en effet, la société de gestion vous versera les loyers quand bien même le bien n’est pas occupé.

Elle supporte le risque de vacance locative à votre place.

Pour finir, la location meublée présente un régime fiscal très avantageux ; grâce à l’amortissement comptable applicable aux bénéfices industriels et commerciaux, vous êtes faiblement imposé, voire pas du tout pendant un certain nombre d’années.

C’est donc un placement idéal si vous souhaitez bénéficier de revenus complémentaires sans alourdir votre fiscalité.

Exemples de 200 000 € investis pour répondre à des objectifs patrimoniaux

Vous vous demandez concrètement comment investir 200 000€ ?

Voici un exemple client simplifié et non exhaustif :

Un client est venu à notre rencontre avec plusieurs objectifs : obtenir des revenus complémentaires pour sa retraite à horizon trois ans.

Il avait également pour projet d’optimiser la transmission à ses deux enfants et de réduire ses impôts particulièrement élevés.

Le client possédait notamment des liquidités d’environ 200 000 € et une assurance-vie.

A partir de ces informations et afin de répondre à ses objectifs de la meilleure des manières, nous avons réalisé un bilan patrimonial avant de lui conseiller plusieurs investissements.

Concernant son souhait de réduire ses impôts, nous lui avons conseillé le Girardin Industriel grâce auquel il a pu diminuer la totalité de son imposition en année N+1.

L’économie générée a pu être réinvestie dans son l’assurance-vie.

Pour ce qui est de la retraite, celle-ci étant proche, nous lui avons préconisé d’investir en location meublée gérée afin d’obtenir des revenus complémentaires sans augmenter sa fiscalité et surtout sans avoir à gérer le bien.

Puisque le client détient une assurance vie, nous lui avons également proposé une nouvelle allocation d’actifs en intégrant un produit structuré sur une quote-part du contrat.

De plus, nous lui avons conseillé de mettre ses enfants bénéficiaires du contrat d’assurance-vie.

Le contrat lui permettra de réaliser des rachats ponctuels si le besoin de revenus complémentaires se fait ressentir.

Dans le cas contraire, les fonds seront transmis, au décès du client, à ses enfants sans fiscalité.

Vous voyez qu’il est important de se poser de multiples questions avant d’investir.

Un conseiller en gestion de patrimoine peut vous aider pour faire le point sur votre situation, vous conseiller au mieux et surtout vous accompagner dans le temps.

Demande Objectif

Définir ses objectifs : La 1ère étape vers un conseil à 360°

Je définis mes objectifs

Définir ses objectifs : La 1ère étape d'un conseil efficace

Définir mes objectifs

Nos cabinets

CGP ONE à Paris et Toulouse

CNCGP CGP ONE
Orias CGP ONE

n° 07002919

Carte T CGP ONE

n° CPI 3101 2018 000 035 300

Pyrénées Finance Conseil à Tarbes

CNCGP PFC
Orias PFC

n° 7008066

Carte T PFC

n° CPI 6501 2021 000 000 001

Copyright © 2022 — gestiondepatrimoine.com. Tous droits réservés