Le match : PERP, Assurance-vie ou PEA ?

Le

Par Diane Gaston

Epargne retraite

En cette journée ensoleillée, Mme DAGUTS, conseillère en gestion de patrimoine au sein du cabinet rencontre Monsieur DUPONTEIL, client historique.

Celui-ci l’informe avoir pour objectif : la préparation de sa retraite.

Il a conscience de sa future perte de revenu et souhaite donc l’anticiper, en mettant en place des revenus complémentaires.

Afin de choisir la ou les solutions les plus adaptées, Mme DAGUTS recueille les informations suivantes :

M DUPONTEIL est né le 01/01/1970, il est célibataire, sans enfant. Il souhaite obtenir 7 200 € de revenus complémentaires par an, afin de maintenir son niveau de vie actuel.
Il souhaite investir 100 000 € sur une durée de 15 ans.
Sa tranche marginale d’imposition est de 30 %, d’après l’analyse de notre experte, celle-ci sera identique au moment de sa retraite. Par ailleurs, M DUPONTEIL détient un PERP qui a été souscrit avec octobre 2020.

Dans l’esprit de notre analyste, un véritable match s’opère entre :

Mais qu’en est -il, lequel de ces produits remportera la victoire ?

Point clef => L’assurance vie tout comme le PEA, vous permet d’avoir le choix entre rachats partiels et rente viagère, à la différence du PERP, qui impose la perception unique d’une rente viagère (et possibilité de sortir 20% en capital).

L’investissement de 100 000€ sur 15 ans à un taux de 3 %, afin d’obtenir une rente mensuelle de 600€, permet d’obtenir les simulations suivantes :

Rachats partiels Capital initial Capital au terme des 15 ans. Rachats partiels bruts Imposition sur le revenu Imposition aux prélèvements sociaux Rachat nets Epuisement du capital
Assurance vie 100 000 € 151 600 € 10 200 € oui oui 7 200 € 25 ans
PEA 8 600 € non oui 7 200 € 31 ans

(tous nos chiffres sont arrondis pour un décryptage plus aisé de nos lecteurs)

Vous noterez que la force du PERP est l’avantage fiscal provenant de la déduction du revenu imposable des primes versées.

En clair, M DUPONTEIL peut bénéficier de l’avantage fiscal si les conditions d’application sont respectées (voir la fiche de présentation du PERP).

Point clef =>La rente viagère est une option. Le choix de la perception d’une rente viagère s’effectue au terme du contrat et aliène votre capital.

Rente viagèreCapital initialCapital Au terme des 15 ansRente viagère BrutImposition sur le revenuImposition aux prélèvements sociauxRente viagère net
PERP100 000 €147 942 €4 700 €ouioui3 000 €

Observations : Comme vous pouvez le constater, le montant versé au titre du PERP à M DUPONTEIL ne correspond pas à ses besoins. Nous avons effectué des simulations identiques pour la rente viagère de l’assurance-vie et du PEA, et il s’avère que les résultats sont identiques.

Afin d’obtenir 600 €/mois de complément de revenus, il lui serait nécessaire d’effectuer un placement de 250 000 €, afin que celui-ci produise des intérêts et lui permette d’obtenir les revenus souhaités, à vie.

Assurance vie PEA PERP
Modalités de revenus Rachats partiels Rente viagère Rachats partiels Rente viagère Rente viagère
Modularité des revenus ++ ++
Disponibilité +++ ++ – – –
Fiscalités à l’entrée +++
Imposition à l’IR +++ ++ +++ ++
Abattement de 4600€/an pour les célibataires – – < 2ans
– – –
– –
< 8ans
> 8ans et < 150k€
++
> 2 ans et 5 ans
– –
> 8ans et > 150k€
> 5 ans
+++
Durabilité des revenus + + +
Transmission +++ – – – – – –

En conclusion, l’option la plus adaptée aux besoin de M. DUPONTEIL est la mise en place d’un PEA, avec rachats partiels à la retraite.

En effet, notre client est imposable à la tranche marginale d’imposition de 30%, nous ne souhaitons donc pas augmenter son assiette imposable. Par conséquent, les rachats partiels sur PEA, non fiscalisés sont les plus adaptés.

Enfin, notre client n’a pas d’intérêt successoral, l’assurance vie n’a donc pas lieu d’être.

En fonction de vos besoins, vous pouvez mettre en place une, deux ou même trois solutions, cela est propre à chaque besoin.

Ps : Mais attention, vos projets de vie évoluent et afin que vos choix soient toujours en adéquation avec vos projets, faites un point régulier avec votre conseiller.