Assurance vie en unité de compte : comment investir ?

Vous avez besoin de conseil ?

Contactez-nous

Votre assurance-vie est-elle PERFORMANTE ?

Pour le savoir nous vous proposons un audit gratuit de votre contrat d'assurance-vie

Un conseiller analysera avec vous point par point la performance de votre contrat

Demandez un audit de votre assurance-vie

Les investissements en unités de compte se réalisent par la souscription d’une assurance-vie.

Le contrat d’assurance-vie est un placement financier qui permet d’investir son capital sur un ou plusieurs supports disponibles.

C’est un outil de prévoyance qui peut se souscrire auprès des assureurs par le biais de différents réseaux comme auprès d’une banque, d’un courtier en assurance, en ligne ou après d’un cabinet en gestion de patrimoine.

Le choix des supports va varier en fonction du profil investisseur : la proportion et la répartition des différents supports souscrits va varier, la partie d’unités de compte va s’accroître à mesure que l’investisseur comprend et accepte le risque de perte ou le potentiel de gain en découlant.

Quels sont les avantages à investir en unités de compte sur un contrat d’assurance? Comment effectuer la répartition afin de conserver des garanties de capital? Comment optimiser le rendement de l’assurance-vie?

Unité de compte assurance vie

Qu’est-ce qu’une unité de compte ?

Les unités de compte sont des supports d’investissement qui permettent des placements sur des actifs très divers.

Il existe différentes catégories d’actifs comme les actions, les obligations, l’immobilier, que l’on retrouve dans les contrats d’assurance-vie multisupports.

Ces derniers se trouvent être des contrats pour lesquels un fond euros a été souscrit ainsi qu’une ou plusieurs unités de compte.

La majorité des unités de compte sont investies dans des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM), il s’agit d’investissement collectif de part les investisseurs et de part les investissements, ce qui permet de mutualiser les risques.

On différencie l’unité de compte du fonds euros, tous deux présents dans les contrats d’assurance-vie mais dont les objectifs et les caractéristiques diffèrent.

La souscription d’unités de compte va permettre de dynamiser les investissements et éviter de limiter son rendement au plancher proposé par le fonds euros alors que ce dernier va trouver son intérêt dans sa garantie du capital investi.

Quelle est la différence entre les unités de compte et les fonds euros ?

Alors que les unités de compte visent à produire un rendement proportionnel à la prise de risque des épargnants, le fonds euros permet de stabiliser le rendement mais surtout offre une garantie du capital investi.

En effet, ce sont des supports de placement qui offrent certaines garanties pour les capitaux investis ce qui a pour conséquence d’offrir un investissement sécurisé qui permet de récupérer l’intégralité des fonds placés, mais, en contrepartie, avec un taux de rendement assez bas, aux alentours de 1.75% (moyenne nationale 2018).

Il bénéficie également de l’effet cliquet qui permet l’acquisition et la garantie définitive des fonds.

L’investissement en fonds euros est un placement simple, sécurisé avec une garantie du capital placé.

Quand le fond euros limite le risque de perte et garde une stabilité, les unités de comptes permettent d’augmenter la rentabilité en augmentant le risque.

Ce sont également des supports de placement financier mais la différence repose sur le fait qu’elles disposent de la possibilité de fluctuer à la hausse ou à la baisse en fonction des évolutions des marchés financiers sur lesquels elles sont investies.

Leur rendement théorique est plus élevé, mais plus il augmente, plus le risque est important.

Pourquoi investir en unité de compte au sein de votre contrat d’assurance vie ?

Les unités de compte investies au sein d’un contrat assurance vie vont permettre de répondre à une problématique de meilleurs rendements.

A titre d’exemple, les conséquences d’une allocation de capital sur des actions va être l’augmentation du risque mais également une augmentation du rendement attendu, proportionnellement à ce risque.

De plus, les unités de comptes offrent la diversification du contrat par l’allocation sur différents supports, plus dynamique mais aussi selon des thématiques précises.

D’ailleurs, le Loi Pacte signe le développement des unités de compte vertes, solidaires et responsables, avec la proposition de supports répondant à au moins un critère sur les trois suivants pour les contrats conclus à compter du 1er janvier 2020 :

  • être composé, pour une part comprise entre 5 % et 10 %, de titres émis par des entreprises solidaires d’utilité sociale agréées ou par des sociétés de capital-risque portant diverses dispositions d’ordre économique et financier ou par des fonds communs de placements à risque sous réserve que l’actif de ces fonds soit composé d’au moins 40 % de titres émis par des entreprises solidaires,
  • avoir obtenu un label reconnu par l’Etat et satisfaisant à des critères de financement de la transition énergétique et écologique selon des modalités définies par décret,
  • avoir obtenu un label reconnu par l’Etat et satisfaisant aux critères d’investissement socialement responsable selon des modalités définies par décret.

Les trois modalités précédentes devront être respectées pour l’offre d’unités de compte à l’ouverture d’un contrat à compter du 1er janvier 2022.

Également, la Loi Pacte vient renforcer les obligations d’information des compagnies d’assurances.

En termes d’unités de compte, elles doivent désormais communiquer sur les différents frais liés aux unités de compte, les frais prélevés au titre de chaque unité, les rétrocessions de commission pour la gestion financière par l’entreprise d’assurance, ses gestionnaires délégués, ou le dépositaire du contrat.

Enfin, elle se doit de mettre à disposition les informations sur la politique d’investissement en considération des facteurs environnementaux ou sociaux.

Il est possible de mettre en place, pour les investisseurs pouvant se trouver en difficulté ou pour les non-initiés, une option de gestion qui permettent également de gérer sur la durée le contrat et de contenir les fluctuations par des arbitrages, cela pouvant cependant entraîner un coût supplémentaire.

Il est possible d’avoir des rendements supérieurs tout en limitant la volatilité de l’investissement par le biais d’une allocation financière diversifiée et décorrélée.

Cela va permettre, dans une optique d’investissement sur plusieurs années minimum de permettre de ne pas subir une trop forte volatilité.

L’investissement en unité de compte n’a aucune conséquence pratique sur la demande d’une avance sur le contrat d’assurance-vie, et vous permettra, si l’établissement et les conditions générales du contrat vous le permettent, de bénéficier de l’avance demandée sur une partie des capitaux présents sur le contrat.

Pour cela, il faudra lire en amont les conditions générales du contrat en question puis se rapprocher de la banque ou l’assureur émetteur du produit.

Quelle est la stratégie d’investissement pour profiter des UC ?

Afin de pouvoir bénéficier au mieux des placements sur des unités de compte et de limiter le risque de moins-value, il convient de mettre en place une épargne programmée pour maximiser le résultat de l’opération d’investissement.

Pour cela, il va falloir définir une capacité d’épargne afin de dégager le montant disponible pour investir de manière régulièrement (par mois, trimestre…) afin de permettre de générer des versements sur plusieurs années.

Le contrat d’assurance-vie doit avoir une perspective de long terme et des versements réguliers doivent être effectués à hauteur des moyens de l’épargnant pour que l’investissement en unités de compte favorise la réalisation de plus-values.

Il n’y a pas de moment ni d’âge pour commencer l’épargne programmée, et elle permet de lisser les risques dans le temps et donc de les amoindrir.

On ne peut conseiller que de se lancer dans l’épargne programmée le plus tôt possible.

Il existe également une option de gestion qui permet d’effectuer une allocation progressive sur des supports en unité de compte.

L’investissement progressif permet d’investir une somme sur un fonds euros pour 100% du montant investi lors de la souscription puis d’effectuer une allocation progressive sur des unités de comptes en plusieurs versements définis par avance (24, 36 ou 48 mois…) ce qui permet de lisser le risque et d’éviter le risque de mauvais timing d’investissement.

L’oeil patrimonial de CGP ONE

Le fonds euro qui apportait dans le années 80-90 des rendements exceptionnels, est aujourd’hui à peine suffisant à compenser l’inflation, il est donc nécessaire de diversifier son contrat d’assurance vie avec des unités de compte.

L’essentiel est de construire une allocation répondant au couple rendement-risque que vous êtes prêt à accepter.

Pour diminuer la volatilité et donc le risque, une grande diversification s’impose, n’hésitez pas à faire appel à un conseiller financier qui vous propose une allocation financière sur-mesure.

Vous avez des problématiques
patrimoniales sur cette thématique ?

Nos conseillers sont à votre écoute et vous apportent un conseil personnalisé.

Téléchargez notre guide complet sur l’assurance-vie. Le support n°1 pour placer son argent !

Guide assurance-vie
A télécharger gratuitement

Copyright © 2019 — gestiondepatrimoine.com. Tous droits réservés