Il existe différentes possibilités de placement, tant des supports financiers que des supports immobiliers. Selon les critères d’investissement et en fonction de la situation de la société, certains placements seront plus pertinents que d’autres pour les chefs d’entreprise.

Avant de choisir son support de placement, il convient de déterminer l’horizon de placement défini, envisager le risque possible mais également le montant à placer.

Une fois ces indicateurs arrêtés, il faudra choisir quels types de placement privilégiés :

  • des titres négociables,
  • un fonds monétaire,
  • un titre de créance…

placement gestion de trésorerie

Pourquoi distinguer le fonds de roulement de la trésorerie long terme ?

En France, le fonds de roulement constitue le financement des actifs immobilisés, il est composé du besoin en fonds de roulement et de la trésorerie court terme.

L’entreprise bénéficie d’une trésorerie positive que lorsque son besoin en fonds de roulement est inférieur à son fonds de roulement, l’excédent en constitue la trésorerie.

La trésorerie court terme est intimement liée au besoin en fonds de roulement, vous n’avez la possibilité de placer que ce qui n’est pas le besoin en fonds de roulement.

Une fois déterminée, toute la trésorerie peut être investie sur des placements de trésorerie d’entreprise.

Il convient cependant de distinguer la trésorerie court terme, qui constitue l’excédent du besoin en fonds de roulement et la trésorerie long terme, qui constitue une possibilité d’épargne mobilisable.

Il est important de confronter ces deux notions car ce qui impacte le besoin en fonds de roulement, comme par exemple un délai de paiement accordé pour des créances clients, impacte également la trésorerie.

Quelles solutions financières sont accessibles ?

Les solutions financières pour les placements de trésorerie des entreprises se traduisent par trois supports qui permettent différents placements en fonction de la performance recherchée et donc du risque accepté.

Les solutions financières d’investissement proposent différents taux qui permettent une rémunération plus ou moins importante en fonction du support sélectionné.

Il ne convient pas uniquement de se fier à ce que rapporte un contrat mais également les conditions qui y sont attachées.

Comptes à terme, comptes sur livret,…

Un compte à terme, un compte sur livret ou un dépôt à terme sont des solutions monétaires. Vous pouvez les souscrire auprès de votre banque, la rémunération dépend de la politique de la banque à ce moment là, et de la durée d’immobilisation que vous souhaitez consentir.

Les rendements sont plutôt bas : entre 0,1 et 0,5%, mais l’entreprise bénéficie de la disponibilité de ses fonds.

Ce placement constitue, de par ses caractéristiques, une solution de placement de la trésorerie court terme.

L’importante liquidité des fonds est permise en outre grâce à des retraits sous des échéances proches.

Cependant, si le retrait a lieu en cours de mois pour un terme prévu à la fin de celui-ci, la sortie ne permet pas le gain des intérêts prévus, la condition de durée n’ayant pas été respectée.

Attention toutefois aux conditions de sortie prévues et aux frais liés, les termes des contrats sont précis : chacun à un terme fixé connu et certain.

Dans un contexte de taux bas, comme aujourd’hui, il n’est plus possible de limiter son placement de trésorerie à ce type d’investissement, qui propose des rendements bien inférieurs à l’inflation.

Compte-titres

Un investissement sur un horizon plus long que les comptes sur livrets peut être réalisé via un compte-titres qui va vous permettre de sélectionner différents supports (monétaires, obligataires, actions, …) en fonction du couple rendement/risque recherché. Le compte-titre permet un très grande diversification afin d’optimiser votre investissement.

Les comptes-titres sont éligibles à la gestion sous mandat qui peut vous offrir la possibilité de mettre entre les mains d’un gestionnaire votre allocation, ce dernier en assurant la gestion pour vous.

Ce placement va bénéficier à la trésorerie long terme, de part sa mobilisation dans le temps.

Contrat de capitalisation

Le contrat de capitalisation est à rapprocher de l’assurance-vie, à ne pas confondre cependant avec un contrat d’assurance-vie d’un particulier.

Le minimum d’investissement est assez élevé, le prix d’appel se trouve rarement en dessous de 100 000 €.

Vous pouvez souscrire des fonds euros afin de bénéficier de la garantie de capital afin qu’à la conclusion du contrat, les fonds de la trésorerie soient sécurisés.

Pour dynamiser le contrat, vous pouvez souscrire des unités de comptes (actions, obligations, monétaires, voire immobilières) afin que le rendement brut prévu soit plus élevé.

Il convient de comparer le rendement brut prévu et le rendement réel, auquel ont été soustrait les frais.

Quelles solutions immobilières ?

Comme pour les particuliers, les solutions immobilières peuvent être opportunes et offrir un rendement plus important que des placements financiers.

L’immobilier ne permet pas d’obtenir un niveau de sécurité garanti mais permet l’accès à des solutions rentables sur une durée définie, certaines permettant même de réduire l’impôt sur les sociétés.

SCPI en usufruit

Les SCPI se rapprochent de support d’investissement financier de part l’absence de contrainte de gestion, elles permettent de percevoir des recettes, mais le sous-jacent reste de l’immobilier, et plus particulièrement de l’immobilier d’entreprise (bureaux, commerces, entrepôts,…).

Dans le cadre de la gestion de trésorerie, nous utilisons la technique juridique du démembrement temporaire de propriété.

Ainsi un particulier qui veut souscrire des parts de SCPI va pouvoir les acheter en pleine propriété, mais va alors être fiscalisé sur ces revenus.

Il peut donc décider de n’acheter que la nue-propriété des parts de SCPI afin de bénéficier d’un prix d’acquisition décoté qui correspond aux revenus qu’il ne va pas percevoir pendant le démembrement dont la durée a été préalablement définie.

En parallèle une entreprise va elle pouvoir souscrire à l’usufruit de ces mêmes part, pour investir un capital afin de bénéficier des revenus de la SCPI.

Au terme du démembrement, l’usufruit s’éteint, le nu-propriétaire devient plein propriétaire, par l’achat de l’usufruit, la société aura bénéficié de revenus supérieurs au capital investi. L’usufruit étant amortissable comptablement, les revenus perçus par la société sont très peu fiscalisés.

Les sociétés souhaitant souscrire à ce type d’investissement doivent pouvoir mobiliser leurs fonds pour une durée de plusieurs années, la trésorerie engagée sur ce placement doit être de la trésorerie long terme.

Girardin IS

Le Girardin IS est le seul mécanisme immobilier de défiscalisation sur le marché proposé aux sociétés soumises à l’IS .

Il permet à une société à l’IS de bénéficier d’un avantage fiscal conséquent lors de l’acquisition d’un bien neuf en outre mer, qui doit être mis en location pendant une durée de 6 ans.

Cette location est soumise à des loyers plafonnés et les locataires doivent avoir des ressources inférieures à des plafonds déterminés.

L’avantage fiscal consiste à bénéficier d’un amortissement de la totalité de la valeur du bien acquis l’année de la livraison du bien, ce qui diminuera de façon conséquente le bénéfice imposable de la société et générera donc une économie d’impôt sur les sociétés.

De plus durant la conservation du bien, celui-ci sera amorti selon les règles traditionnelles de comptabilité, ce qui diminuera fortement le niveau imposable des loyers perçus.

L’oeil patrimonial de CGP ONE

Comme pour un particulier qui établit une stratégie pour la gestion de son patrimoine, une société doit elle aussi structurer sa trésorerie d’entreprise pour éviter non seulement qu’elle ne s’appauvrisse du fait de rendement inférieur à l’inflation, mais qu’elle puisse bénéficier d’un rendement supérieur permettant d’optimiser sa trésorerie excédentaire et réaliser des objectifs dans un horizon défini.

Aujourd’hui il y a des solutions diverses qui permettent cela, parlez-en à votre conseiller.

Quelles sont les solutions pour placer la trésorerie de son entreprise ?
5 (100%) 1 vote

contactez gestiondepatrimoine.comContactez-nous

Vous avez des questions à nous poser ? Nos conseillers en gestion de patrimoine sont à votre écoute.

  • Réponses claires
  • Gratuites
  • Sans engagement
WidgetAvisVerifies

Pourquoi vous inscrire aussi à notre newsletter ?

En vous abonnant à notre newsletter vous recevrez 2 fois par mois (maximum) les points-clés de l'actualité patrimoniale, des conseils patrimoniaux, et nos meilleurs placements en avant première

En cadeau recevez le guide spécial des placements adaptés à votre tranche d'âge et votre situation !

Je m’abonne à la newsletter et je recois mon guide spécial