Sérénipierre : L’assurance-vie avec un fonds euros immobilier

Serenipierre

Type de placement

Placements financiers

Introduction

SÉRÉNIPIERRE est un contrat d’assurance-vie multisupports, proposé par Primonial, qui permet d’investir sur de nombreux supports immobiliers dont le fonds en euros Sécurité Pierre Euro (sous contraintes d’investissement). Leader indépendant en gestion de patrimoine et en asset management, Primonial propose une gamme complète de solutions d’épargne investies dans un large éventail de classes d’actifs, en architecture ouverte.

Le groupe Primonial intervient principalement dans les domaines de l’Assurance vie, de l’Asset Management et de l’Immobilier, en s’appuyant sur des équipes d’investissement reconnues pour leur expertise.

A qui s’adresse ce placement ?

Type de profil investisseur

Prudent / Equilibré / Dynamique / Offensif

Montant minimum

Du versement initial : 1 000 €

Des versements programmés : 100 € / mois ou 300 € / trimestre, 600 € / semestre ou an

Durée de placement envisagée

à partir de 8 ans et jusqu’à 85 ans moins l’âge de l’assuré

Pourquoi investir ?

Investissement dans l’immobilier
Fonds en euros immobilier
SCPI en assurance-vie
Diversification
Décorrélation des marchés financiers
Mandat d’arbitrage possible
Fiscalité avantageuse de l’assurance-vie
Équilibre entre sécurité et performance

Plus de détails sur SERENIPIERRE

Offre complète, SÉRÉNIPIERRE comporte toute une gamme de fonds euros et d’unités de compte disponible à la souscription au sein du contrat d’assurance-vie.

Entièrement basé sur l’immobilier, ce contrat s’adapte à vos besoins, tant sur sa durée de 8 à 85 ans, que sur son terme, viager ou terme fixe.

PRIMONIAL propose dans son contrat SÉRÉNIPIERRE deux modes de gestion : une gestion libre avec plusieurs fonds euros, des SCPI et plus de 260 supports en unités de compte et une gestion sous mandat d’arbitrage avec deux profils : 50 ou 75% de l’allocation en unités de compte actions.

Rappel du cadre fiscal d’un contrat d’assurance-vie

Fiscalité en cas de rachat

Seule la part des intérêts compris dans le rachat est imposée en cas de retrait sur le contrat. Le bénéficiaire peut opter pour l’imposition selon le barème progressif de l’impôt sur le revenu, pour le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) ou le prélèvement forfaitaire unique (PFU).

Rachats effectués après 8 ans : Abattement annuel de 4 600 € pour une personne seule ou de 9 200 € pour un couple, appliqué sur les revenus générés par les versements. Au-delà de cet abattement, les produits seront imposés à 7,5 % au prorata des versements nets inférieurs à 150 000 € et à 12,8 % au prorata des versements nets dépassant 150 000 €.

Fiscalité en cas de décès

Avant les 70 ans de l’assuré : si l’assuré a moins de 70 ans au moment du versement des primes, l’imposition est fonction du capital perçu par chaque bénéficiaire, après application d’un abattement de 152 500 € par bénéficiaire, la fiscalité pour le capital perçu est de 20% entre 152 501 et 852 500 € et 31,25% au-delà.

Après les 70 ans de l’assuré : Les sommes perçues par les bénéficiaires sont imposables aux droits de mutation à titre gratuit en fonction du lien de parenté entre le bénéficiaire et l’assuré, pour la part excédant 30 500 €, l’abattement est à répartir entre tous les bénéficiaires au prorata des capitaux perçus. Pour le calcul des droits de mutation à titre gratuit, seul le montant des primes nettes versées est pris en compte : il n’est pas tenu compte des intérêts capitalisés sur le contrat, entre la date de versement des primes et la date du décès de l’assuré.

Risques et frais

Comme tout produit financier, il existe un lien étroit entre la perspective de rendement et le niveau de risque. Ainsi, plus le niveau de risque est élevé, plus l’espérance de gain ou la perte potentielle est grande ; et inversement, si le niveau de risque est faible, le potentiel de gain ou la perte sera limitée. Pour les contrats en UC, en fonction des supports d’investissement sélectionnés, le capital va fluctuer à la hausse comme à la baisse.

Cependant, attention en cas de versement de primes manifestement exagérées : si les primes versées sont considérées comme manifestement exagérée, il y a un risque de requalification de celles-ci en donation.

Également, si une partie du contrat est investi sur des supports immobiliers, la valeur des unités de compte de nature immobilière sont prise en compte au titre de l’IFI.

Sérénipierre : L’assurance-vie avec un fonds euros immobilier
5 (100%) 1 vote

Nous vous offrons le guide de la location meublée

Guide de la location meublée
A télécharger gratuitement

Copyright © 2019 — gestiondepatrimoine.com. Tous droits réservés