Définition de l’amortissement

En comptabilité, l’amortissement correspond à la perte de valeur du bien due à l’usure dans le temps. Cette perte de valeur se retrouve inscrite dans le résultat de l’entreprise comme une charge permettant de réduire l’impôt dû, en minorant le résultat imposable.

amortissement location meublée

Pour une location meublée, l’usage du bien va diminuer sa valeur et le bailleur va répercuter cette perte de valeur dans son revenu imposable et, de ce fait, diminuer son résultat imposable.

Il convient de préciser que le Code Général des Impôts dispose que l’amortissement ne peut excéder les loyers acquis, diminué des autres charges pour les locations consenties par une personne physique ou une personne morale soumise au régime des sociétés de personnes.

Par conséquent, l’amortissement est admis tant qu’il ne donne naissance à du déficit ou qu’il aggrave le déficit déjà existant. Si l’amortissement donne naissance à du déficit, celui-ci sera différé et cumulé dans le temps sans limite de temps, comme de montant, afin d’être imputé lorsque le résultat de la location sera bénéficiaire.

Profitez d'un premier rendez-vous gratuit avec un de nos conseillers

Quels sont les composants qui peuvent être amortis et sur quelle durée ?

L’amortissement doit être ventilé en fonction des éléments principaux. L’administration exige que l’amortissement soit calculé par composants tel qu’il est défini à l’article 311-2 du Plan Comptable Général.

Les durées d’amortissement selon les différents éléments sont les suivantes :

ComposantsDurée d’amortissement
Le gros oeuvre50 ans
Les façades30 ans
Les équipements20 ans
Les agencements15 ans

Nb : Il convient de préciser que la valeur d’un terrain n’est jamais amortissable et que les meubles sont souvent amortis sur une durée de 5 à 7 ans de manière linéaire.
Afin d’amortir les travaux en meublé, il convient que les factures soient postérieures au début de l’activité et que les travaux dépassent une valeur de 598 € toutes taxes comprises.

Le bailleur en meublé peut également confier sa comptabilité à un expert comptable adhérant à un centre de gestion agréé afin d’éviter toute erreur dans sa déclaration. A ce titre, il peut bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu égale aux deux tiers des dépenses pour la tenue de la comptabilité.Le plafond de cet avantage est limité à 915 € par an.

Comparatif Micro BIC et Réel

Régime microRégime réel
Chiffre d’affaire
Minimum de chiffre d’affaire0 €0 €
Maximum de chiffre d’affaire32.900 € hors taxes236.000 € hors taxes
Base imposable
Abattement forfaitaire50 %
Déductibilité des chargesCharges forfaitairesCharges réelles
Amortissements déductiblesNonOui
Obligations légales
Imprimé fiscal2042 CPro2031, 2033 et 2042 CPro
Acquisition en indivisionNon applicableApplicable
Redevable de la CFEOuiOui
Clôture de l’activité
Clôture de l’activitéClôture de l’activité sans fraisClôture de l’activité sans frais
ConclusionLe régime du réel présente très souvent plus d’avantages que le régime du micro BIC.
Les avantages de l’amortissement en location meublée
4.5 (90%) 4 votes

contactez gestiondepatrimoine.comContactez-nous

*
* * *

S'abonner à CGP ONE

Je veux m'abonner à la newsletter mensuelle
Je veux recevoir des campagnes promotionnelles
Je veux recevoir des emails ciblées en fonctions de mes données de navigations et intérêts

Combien font 10x3 =

*

Vous avez des questions à nous poser ? Nos conseillers en gestion de patrimoine sont à votre écoute.

  • Réponses claires
  • Gratuites
  • Sans engagement

Notre équipe à votre service

francois lebeau philippe moussaud sandra petit chantal trouve geraldine daguts narivony randria fabien rolland lucille berdery Stéphanie Ruiz