Une SCPI répond à trois objectifs principaux :

  • Offrir tous les avantages de l’investissement dans l’immobilier professionnel à l’ensemble des épargnants,
  • Distribuer un revenu stable et régulier,
  • Proposer un placement sécurisé de moyen terme dans un cadre règlementaire clairement établi.

L’intégralité de la gestion du parc immobilier est assurée par une société de gestion spécialisée et agréée par l’AMF. Cette société réalise les investissements, assure la gestion locative (mise en location, collecte des loyers, assurance, …), l’entretien des locaux, les travaux et les grosses réparations, les formalités administratives et fiscales.

Ces SCPI sont composées de biens immobiliers professionnels, c’est à dire des locaux d’entreprises, des bureaux, des entrepôts et des locaux commerciaux.

L’investissement en usufruit des parts de SCPI

Pour placer son excédent récurrent de trésorerie, une société peut acheter des parts de SCPI démembrées : la société n’achète que l’usufruit des parts de SCPI sur une durée définie avec une décote importante (environ 20 % de la valeur en pleine propriété pour une durée de 5 ans par exemple). Mais, la société récupère 100 % des revenus de la SCPI comme si elle était pleine propriétaire des parts.

Cette technique d’optimisation permet ainsi d’obtenir des rendements bien supérieurs aux placements traditionnels.

La souscription de parts de SCPI de rendement en usufruit temporaire est un mécanisme permettant à une société, qui souhaite placer sa trésorerie, d’obtenir un rendement élevé sur une durée définie à l’avance contractuellement.

Concrètement, la société souhaitant placer sa trésorerie va acheter des parts de SCPI en usufruit pour une valeur représentant un pourcentage de la valeur en pleine propriété (20% pour une durée de 5 ans par exemple). Mais le grand avantage d’un tel placement est que l’usufruitier (la SARL acheteuse) reçoit l’intégralité des revenus issus de ces parts comme si elle détenait ces parts en pleine propriété.

Les avantages de ce placement de trésorerie

Un prix d’achat des parts « minoré » : l’achat des parts de ces SCPI va se faire à un prix inférieur à celui de l’achat de parts en pleine-propriété. On parle de décote. Cette décote est décroissante avec la durée de l’usufruit et avec le rendement de la part. En général, sur 5 ans, la SARL va acheter l’usufruit pour 20 % de la valeur de la SCPI en pleine propriété.


guide investir en scpi 2017

L’achat de parts de SCPI en usufruit est également avantageux sur le plan fiscal car il est amortissable. En effet, pour être amortissable, l’achat de parts de SCPI en usufruit doit remplir les trois conditions posées par l’administration fiscale à savoir :

  • une durée de vie limitée
  • une perception de revenus de façon régulière
  • une cession possible à tout moment

La possibilité d’amortir l’usufruit va ainsi permettre à l’entreprise de réduire l’imposition sur les revenus servis par les parts.

Un rendement attrayant :

  • Compte tenu des revenus généralement servis par les SCPI (5 % net en moyenne par an)
  • Compte tenu de la valeur d’acquisition (20 % de la valeur en pleine propriété)
  • Compte tenu de l’investissement à fonds perdus
  • Le TRI final est souvent bien supérieur aux placements de trésoreries traditionnels (voir simulation effectuée)

Les inconvénients pour la société

Les droits aux revenus tirés de l’achat de parts de SCPI sont temporaires. A la fin de la durée de l’usufruit telle que définie dans le contrat lors de la souscription des parts, l’entreprise perd tous droits sur les parts. C’est donc un investissement à fonds perdus.

Le rendement de ce type de placement n’est pas garanti : l’entreprise ayant placé sa trésorerie doit être consciente que les revenus des parts de SCPI dépendent, de la qualité de gestion de la SCPI. Le choix de la (ou des) SCPI sur laquelle réaliser cet investissement est donc très important.

Exemple de placement de trésorerie

Durée de la simulation : 5 ans.

Situation de l’entreprise : La société X a une trésorerie de 20 000 euros à placer pour une durée de cinq ans.

Opération envisagée : Nous avons étudié un projet de placement de trésorerie pour une durée de 5 ans par l’achat en usufruit de parts de SCPI.

Démembrement : Le prix de la part en usufruit est de 20 % du prix en pleine propriété soit 220 euros.

Le rendement de la part de SCPI est de 5,30 % / an.

L’amortissement de la part est linéaire soit 1/5 de la valeur chaque année.

La société est soumise à l’impôt sur les sociétés.

Nature du PlacementAchat de l’usufruit de SCPI pour 20 % de leur valeur en Pleine Propriété (100,000€)
Montant investi20 000 €
Revenus annuels5 300 € / an (rendement de la SCPI : 5,30 %)
Total Revenus sur 5 ans26 500 €
Valeur du capital en fin de période0 € (l’usufruit est « rendu » au Nu Propriétaire)
Gains net constatés6 500 € (26 500 – 20 000)
Trésorerie Disponible en fin de période26 500 €
TRI (hors fiscalité)5,79 %

 

Amortissement comptable chaque année : 20 000 € * 1/5 = 4 000 € / an.

Acquisition de SCPI en usufruit temporaire
4.17 (83.33%) 12 votes

contactez gestiondepatrimoine.comContactez-nous

*
* * *

S'abonner à CGP ONE

Je veux m'abonner à la newsletter mensuelle
Je veux recevoir des campagnes promotionnelles
Je veux recevoir des emails ciblées en fonctions de mes données de navigations et intérêts

Combien font 10x3 =

*

Vous avez des questions à nous poser ? Nos conseillers en gestion de patrimoine sont à votre écoute.

  • Réponses claires
  • Gratuites
  • Sans engagement

Notre équipe à votre service

francois lebeau philippe moussaud sandra petit chantal trouve geraldine daguts narivony randria fabien rolland lucille berdery Stéphanie Ruiz