Comparatif Epargne Salariale : PEE, PEI, PERCO

Vous avez besoin de conseil ?

Contactez-nous
image article
image article

Veuillez trouver ci-dessous un tableau comparatif de fonctionnement du PEE, PEI et PERCO.

À noter, il n’est plus possible d’ouvrir un PERCO depuis le 1er octobre 2020.

Remplacé par le PERE-collectif ou un PERE-obligatoire : les règles de fonctionnement des PERE sont identiques à celles du PERCO avec la possibilité pour le salarié d’effectuer des versements volontaires.

Si vous détenez un PERCO ouvert avant le 1er octobre 2020, il est maintenu et peut encore accueillir de nouveaux adhérents.

Tableau Epargne Salariale

PEEPEIPERCO
NaturePortefeuille de valeurs mobilières :
– actions de SICAV
– FCPE,
– titres émis par l’entreprise.
BénéficiairesSalariés, anciens salariés et PDG gérant, membre du directoire d’entreprises de 100 salariés au plus.
Mise en placeSur l’initiative de l’entreprise ou en vertu d’un accord avec le personnel.Par accord collectif de travail.Par convention ou accord collectif de travail.
Par accord au sein de chaque comité d’entreprise concernée.Unilatéralement par le chef d’entreprise en cas d’échec de la négociation.
A la suite de la ratification de projet d’accord par les 2/3 du personnel de chaque entreprise concernée.Par le biais d’un PEI.
Durée d’indisponibilité (hors déblocage anticipé)5 ans à compter de la date d’acquisition des titres.Les sommes versées sur le plan épargne retraite collectif sont indisponibles jusqu’à la date de liquidation des droits à retraite du salarié.
Alimentation– Versements volontaires (limités à 25 % de la rémunération brute annuelle)
– Participation
– Prime d’intéressement
– Abondement de l’employeur.
– Transfert en cas de mobilité du salarié.
Actionnariat salariéEn cas de souscription de titres de l’entreprise, la décote est de 20 %.En cas de souscription de titres de l’entreprise, la décote est de 30 %.
SortieEn capital.En capital avec option pour le paiement fractionné.
Fiscalité du bénéficiaireExonération IR pour :
– L’intéressement,
– La participation,
– L’abondement de l’employeur,
– Les revenus du portefeuille réemployés dans le plan
Prélèvements sociauxL’intéressement, la participation et l’abondement de l’employeur sont assujettis à CSG et CRDS (soit 9,7 %).
Les produits et plus-values des placements sont assujettis à la totalité des prélèvements sociaux, soit 17,2 %

Vous avez des problématiques
patrimoniales sur cette thématique ?

Nos conseillers sont à votre écoute et vous apportent un conseil personnalisé.

Demande Objectif

Définir ses objectifs : La 1ère étape vers un conseil à 360°

Je définis mes objectifs

Définir ses objectifs : La 1ère étape d'un conseil efficace

Définir mes objectifs

Copyright © 2021 — gestiondepatrimoine.com. Tous droits réservés