Météo des marchés pour le 2ème trimestre 2020

Vous avez besoin de conseil ?

Contactez-nous
image article
image article

La crise sanitaire actuelle a mis l’économie mondiale au tapis.

Les économistes se demandent si le recul de l’activité, dans les pays confinés, va être de -20%, -30%, -60% sur les mois de confinement.

Tout cela est pour l’instant très complexe à analyser.

Seule lueur d’espoir, la confiance des entreprises du secteur manufacturier en Chine est revenue proche des chiffres de début d’année.

Le scénario de reprise en V n’est pas impossible.

Cependant, les institutions (banques centrales et gouvernements) ont très vite réagi.

La banque centrale américaine a affirmé qu’elle n’avait pas de limite pour soutenir la croissance.

Les gouvernements, quant à eux, ont d’ores et déjà annoncé des plans de soutien et de relance pour l’équivalent de 8% du PIB mondial.

Cette réaction donne de l’espoir aux marchés.

En effet, contrairement à 2008, elle est rapide, coordonnée et puissante.

Voici en résumé les performances des différents actifs financiers :

10 meilleures sur le trimestrePerformance3 ans (Vol)
Obligations USD Emprunts d’Etat9,44%7,26%
Obligations HDK5,00%6,55%
Obligations EUR Long Terme3,63%9,51%
Obligations USD Indexées sur l’inflation3,41%8,32%
Matières Premières – Métaux Précieux2,80%13,42%
Monétaires USD Court Terme2,59%6,88%
Obligations JPY2,38%7,49%
Monétaires USD2,24%6,71%
Obligations GBP Emprunts d’Etat2,13%10,21%
Obligations Internationales hedgées CHF1,81%5,73%

10 moins bonnes sur le trimestrePerformance3 ans (Vol)
Matières Premières – Energie-53,61%30,30%
Actions Brésil-48,69%30,49%
Actions Amérique Latine-44,57%24,89%
Actions Secteur Energie-40,64%25,63%
Actions Indonésie-39,66%25,38%
Actions Afrique du Sud & Namibie-38,68%23,86%
Actions Grèce-37,46%24,88%
Actions Norvège-37,32%23,61%
Actions Autriche-35,54%21,84%
Actions Royaume-Uni Moyennes Cap.-34,31%25,11%

Comment se sont comportés les profils ? Quelle est la stratégie ?

Prudent :

  • Performance négative mais bonne résistance malgré tout grâce à la résistance relative de certains fonds défensifs.
  • Stratégie : Maintenir l’exposition actions proche de 25% (fourchette haute pour un profil prudent) pour mieux capter l’éventuel rebond des marchés.

Équilibre :

  • Performance négative mais bonne résistance grâce à :
    • une légère sous-pondération aux actions et une faible exposition aux marchés obligataires et notamment au segment obligations d’entreprises qui a fortement baissé.
    • la résistance relative de certains fonds défensifs.
  • Stratégie : dynamiser le profil en cas de nouvelle baisse des marchés en renforçant l’exposition actions mais également celle aux l’obligations d’entreprises.

Dynamique :

  • Performance négative et sous-performance vis-à-vis de la catégorie de référence due :
    • au positionnement sur les valeurs délaissées (style « value ») et sur les secteurs cycliques (automobile, transports, énergie, …) qui devraient être fortement impactés par la récession.
    • aux thématiques d’ordinaire défensives, qui n’ont pas joué leur rôle de protection, comme les mines d’or ou les foncières cotées.
    • au décrochage important de certains fonds.
  • Stratégie : maintenir le profil avec un biais « value » (valeurs décotées mal aimées des marchés) qui recèle un potentiel de rebond fort. Conserver également les thématiques défensives, qui devraient retrouver leur rôle dans un environnement de marché plus normalisé.

Focus fonds

Les fonds suivants peuvent ne pas être dans votre allocation en fonction de votre profil et de votre référencement (contrats utilisés).

Les tops :

  • JPM Global Macro Opportunities réussit l’exploit d’avoir une performance positive (+2.94%) grâce à une forte désindexation aux marchés.
  • Nordea Alpha 10 délivre également une performance positive (+1.71%) grâce notamment à ses positions en actifs défensifs et en obligations américaines.
  • Candriam Patrimoine Obli Inter (-3.61%) résiste bien grâce à ses positions en valeur relative (un actif contre un autre).
  • Nordea Stable Return (-4.68%) profite de ses positions défensives et de la baisse des taux américains.
  • EDR Emerging Bonds (-7.94%) amortit la baisse grâce à ses couvertures sur les obligations émergentes.
  • Carmignac Pf Emerging Patrimoine (-9.06% vs -18.20% pour sa catégorie) bénéficie d’une faible exposition aux marchés actions ainsi qu’aux devises émergentes.
  • Comgest Monde profite de son positionnement sur des actions de croissance défensives (santé, consommation de base) pour afficher une perte de seulement -11.16% ce qui est notable pour un fonds pur actions internationales.

Les flops :

  • les fonds de la gamme H2O subissent de plein fouet la dislocation des marchés notamment sur :
    • les devises (couronne norvégienne et peso mexicain) pour H2O Adagio (-12.75%), H2O Moderato (-38.37%), H2O Multibonds (-41.58%)
    • la position actions bancaires pour H2O Moderato (-38.37%) et H2O Multiequities (-68.18%). Par ailleurs, ce dernier était positionné à près de 150% sur les marchés.
  • IVO Fixed Income (obligations entreprises émergentes, -30.65%) accuse le coup après le krach sur les cours du pétrole. En effet, le fonds était positionné sur des valeurs pétrolières pour une partie du portefeuille et a souffert de la crise de liquidité sur le marché des obligations d’entreprises émergentes.
  • Les fonds « value » (valeurs décotées) et / ou cycliques (automobile, transports, énergie…) ont plus fortement corrigé : Echiquier Agressor (-38,17%), EDR US Value (-36.22%), R-co Conviction Equity Value Euro (-34,20%), Echiquier Value Euro (-33,39%), Invesco Euro Equity (-32.14%), MainFirst Top European Ideas (-31,90%), BDL Convictions (-31.82%), Tocqueville Value Europe (-31,79%), Centifolia (-29.96%) et Ecofi Actions Rendement (-27.91%).
  • Les fonds de mines d’or n’ont pas joué leur rôle de protection : BGF World Gold (-16.56%), SG Actions Or (-19,13 %), Tocqueville Gold (-25,11%) et CM-CIC Global Gold (-25,38%), R-co Thematic Gold Mining (-27,47%).
  • Idem pour les fonds de foncières cotées : Sofidy Selection 1 (-15,60 %), AXA Aedificandi (-21,21%), ODDO BHF Immobilier (-23,25%), Covéa Multi Immobilier (-24,05%), Aviva Valeurs Immobilières (-26,61%), BNPP Immobilier Responsable (-27,52%), R-co Thematic Real Estate (-28,47%) et Immobilier 21 (-33,13%). C’était par ailleurs fortement pondéré en centres commerciaux, premières victimes de la crise.

A retenir

  • Une crise sans précédent entrainant la chute des marchés. Toutes les classes d’actifs et tous les secteurs sont touchés, y compris les thématiques les plus défensives.
  • Surperformance des profils les plus défensifs par rapport à leur catégorie et à l’inverse sous- performance des profils les plus agressifs par rapport à leur catégorie.
  • Maintien d’un positionnement pro actifs risqués pour capter au mieux le rebond des marchés. Les profils équilibres pourraient même être dynamisés en cas de nouvelle baisse des marchés.
Météo des marchés pour le 2ème trimestre 2020
5 (100%) 4 votes

Vous avez des problématiques
patrimoniales sur cette thématique ?

Nos conseillers sont à votre écoute et vous apportent un conseil personnalisé.

Nous vous offrons le guide de la location meublée

Guide de la location meublée
A télécharger gratuitement

Copyright © 2019 — gestiondepatrimoine.com. Tous droits réservés