Présentation du crédit à taux fixe

Vous avez besoin de conseil ?

Contactez-nous
image article
image article

Le taux du prêt immobilier est fixé à la signature du contrat de prêt. Ce taux sera constant durant toute la durée de vie du crédit immobilier. Le coût du crédit est donc connu au moment de la signature du contrat et le montant des intérêts ne pourra pas évoluer.

Indice de référence du taux fixe

Les taux fixes sont généralement indexés sur deux indices. Soit sur l’OAT (Obligations Assimilables au Trésor) 10 ans ou TEC 10, cet indice correspond aux taux des emprunts obligataires de l’Etat français à 10 ans. Soit au TME (Taux Moyen des Emprunts d’Etat), il s’agit du taux de rendement sur le marché secondaire des emprunts d’Etat à taux fixe supérieurs à 7 ans.

Il existe d’autres indices sur lesquels peuvent être indexés les taux, mais on retrouvera couramment ces deux là.

Impact financier de l’évolution des taux

L’augmentation des taux fixe augmente bien sur le coût du crédit immobilier. Voici en termes de « pouvoir d’emprunt » l’impact de l’évolution des taux.

Impact du taux

Mensualité souhaitée1 000 €1 000 €1 000 €1 000 €
Durée20 ans20 ans20 ans20 ans
Taux fixe3,5%4%4,5%5%
Capacité d’Emprunt172 426 €165 022 €158 065 €151 525 €

 

Pour une mensualité de 1000 € : avec un taux à 3.5% du 20 ans, vous empruntez 14.361 € de plus qu’avec un taux de 4.5% ! (172426 € – 158065 €).

Impact du taux

Mensualité souhaitée1 500 €1 500 €1 500 €1 500 €
Durée25 ans25 ans25 ans25 ans
Taux fixe3,5%4%4,5%5%
Capacité d’Emprunt299 626 €284 179 €269 865 €244 265 €

Pour une mensualité de 1500 € : avec un taux à 3.5% du 25 ans, vous empruntez 29.761 € de plus qu’avec un taux de 4.5% ! (299.626 € – 269.865 €).

La politique commerciale des banques

Est-ce que l’augmentation de l’OAT 10 ans (ou TEC10) ou du TME se traduit par une augmentation immédiate des taux fixe en banque ? Non pas systématiquement.

En effet, de nombreux paramètres influent sur le crédit à taux fixe que vous proposera la banque. Exemple :

  • La politique « groupe », nationale ou régionale de la banque. Certaines banques ont une grille de taux identique pour tout le pays. D’autres banques ont une politique de taux régionale ou départementale,
  • Les objectifs commerciaux de la banque : A-t-elle déjà atteint son objectif annuel en termes de volume de crédit ? Si oui elle ne cherchera pas à baisser ses taux fixe. Si non, au contraire elle sera prête à vous proposer le taux fixe le plus compétitif.

Les avantages de ce type de taux

Voici les principaux avantages du crédit à taux fixe :

  • Sécurité : si les taux augmentent par la suite, cela ne vous concerne pas. Votre taux fixe reste inchangé pendant toute la vie du crédit immobilier,
  • Visibilité : Vous connaissez dès le départ le montant de vos mensualités de crédit ainsi que le coût total du crédit. Il est plus facile d’intégrer ce crédit dans la gestion budgétaire de vos comptes financiers,
  • Simplicité : le crédit à taux fixe est facile à comprendre, contrairement aux crédits à taux variables parfois complexes dans leurs mécanismes,
  • Confort psychologique : pour beaucoup d’emprunteur, il est confortable et reposant que tout soit clairement établi pour les années à venir, sans aucun aléa possible,
  • Le crédit à taux fixe est particulièrement adapté au financement de sa résidence principale.

Les inconvénients

Le crédit à taux fixe présente cependant quelques inconvénients :

  • Le prix de la sécurité : Le taux fixe est supérieur au taux variable proposé à la même période,
  • Baisse des taux : si les taux baissent par la suite, vous ne pourrez en bénéficier. Sauf à renégocier son crédit ou le faire racheter par une autre banque,
  • Remboursement anticipé: Pénalités en cas de remboursement anticipé (3% du capital restant du plafonné à 6 mois d’intérêts) souvent appliquées (sauf négociation préalable), contrairement au crédit à taux variable où ne s’applique pas cette règle.

En conclusion

Le taux du crédit à taux fixe bien que supérieur à celui des crédits à taux variables à l’avantage d’être arrêté au jour de la signature du contrat et permet donc de budgéter le coût de ses mensualités sans aucune surprise possible. Dans le cas de figure où les taux de crédit baissent de façon significative, il est toujours possible de renégocier le taux de son crédit, ou de se le faire racheter par une banque concurrente. Dans ce cas, il faudra généralement payer des indemnités de remboursement anticipé de l’ordre de 3% du capital restant dû à la première, sauf s’il a été négocié en amont un taux moindre ou nul. Ces indemnités de remboursement anticipé auront pour effet de faire augmenter le coût du crédit.

Il faudra donc prendre en compte ce surcoût pour calculer la pertinence de faire racheter son crédit ou non.

Vous avez des problématiques
patrimoniales sur cette thématique ?

Nos conseillers sont à votre écoute et vous apportent un conseil personnalisé.

Renégociez dès maintenant votre crédit immobilier

Simulateur bourquin
A télécharger gratuitement

Copyright © 2019 — gestiondepatrimoine.com. Tous droits réservés