/ Blog

Acquérir un bien après 50 ans : tout ce qu’il faut savoir

Judicaël Fossaluzza

Conseiller en Gestion de Patrimoine

image article
image article

D’emblée, soyez rassurés : il est bien sûr possible d’acquérir un bien immobilier après 50 ans.

Même s’il y a tellement de confusions autour du sujet, la banque peut toujours octroyer un prêt pour les personnes de plus de cinquante ans.

Néanmoins, elle doit bien faire une analyse des profils des emprunteurs, leurs intérêts sur un bien en particulier ainsi que les modes de financement envisagés. Elle prend également en considération les probables crédits à la consommation en cours.

Avant de contracter un bien immobilier après ses 50 ans, il est toujours crucial de faire une simulation d’achat, notamment une estimation de votre prêt immobilier.

Des courtiers en crédit immobilier proposent ce type de simulation.

Crédit après 50 ans

Après 50 ans : les biens qu’ils achètent

D’après les analyses effectuées, 71 % des emprunteurs seniors font un prêt pour une résidence principale, 19 % pour faire un investissement locatif, et le pourcentage restant pour une résidence secondaire.

À 87 %, ils achètent des constructions anciennes. 4 % sont neuves, 5 % sont des bâtiments en cours de constructions, et les 4 % restants sont des biens immobiliers en Vente en l’État Futur d’Achèvement (VEFA). Le coût moyen des biens est de 225 000 €.

Après 50 ans : les endroits où ils veulent acheter

L’Ile-de-France et les autres grandes villes françaises comme Nantes, Bordeaux, Lille, Marseille ainsi que les villes situées le long de la Côte d’Azur sont les zones les plus prisées par les seniors en quête d’un bien immobilier.

Concernant la Côté d’Azur, les plus de 50 ans choisissent surtout cette région de l’Hexagone pour le cadre de vie agréable ainsi que la dolce vita du Sud.

Pour eux, ce sont les endroits propices pour leur retraite.

En fait, ils les choisissent pour les commodités aux alentours.

C’est plus pratique pour eux de trouver un logement.

Outre cela, l’état de santé de la personne influe aussi sur le choix de la localisation du bien immobilier notamment l’existence d’un centre hospitalier.

Acheter un bien immobilier après 50 ans : profil rassurant pour les banquiers

Contrairement à certaines idées reçues, les plus de 50 ans sont de très bons clients pour les banques, et ce pour plusieurs raisons. Les seniors sont généralement considérés comme de fidèles clients pour les banques.

En outre, le risque qu’ils représentent est plus ou moins atténué par le fait que les banques leur proposent des crédits sur des périodes courtes.

Ainsi, bien souvent après 50 ans, l’emprunt est de courte durée tandis que l’apport est assez élevé.

Un apport élevé pour les prêteurs plus de 50 ans

Comme à l’accoutumée, il faut au moins un apport de 10 % pour un prêt immobilier.

Or, les personnes de plus de 50 ans apportent en moyenne un apport de 77 000 euros alors que pour les moins de 50 ans, cela s’élève en général uniquement à 48 000 euros pour un bien d’un coût moyen de 225 000 euros.

De plus, les plus de 50 ans perçoivent un salaire moyen de 2 200 euros contre 1 800 euros pour les moins de 50 ans.

Ceci leur permet de faire un apport assez élevé. Ceci s’explique par le fait qu’ils ont eu plus de temps à épargner.

L’emprunt des plus de 50 ans ne dure pas longtemps

Les personnes de plus de 50 ans empruntent souvent moins longtemps (sous demande des banques), ce qui réduit les risques.

La durée moyenne de leur emprunt est de 14 ans et 6 mois, tandis que pour les moins de 50 ans, cette durée est de 20 ans et 4 mois, soit 5 ans de plus.

Cela peut s’expliquer par le nombre d’années avant la retraite.

Comme ils possèdent des fonds, ils peuvent rembourser les banques dans les meilleurs délais.

C’est une véritable garantie pour la banque.

Toutefois, la baisse de revenus représente le principal blocage des seniors à l’emprunt bancaire.

Une assurance élevée pour les prêteurs plus de 50 ans

Il est prouvé que contracter un prêt n’a pas d’âge limite.

Toutefois, les assurances des plus de 50 ans sont beaucoup plus élevées que les autres.

En effet, leur taux d’assurance est de 0,66 % tandis qu’il est de 0,46 % pour les moins de 50 ans.

L’explication la plus logique est la vulnérabilité de l’état sanitaire des seniors.

En effet, le montant d’assurance augmente avec l’âge de l’emprunteur. Ainsi, il grimpe jusqu’à 1,20 % après 60 ans.

Il est essentiel de connaitre que le montant des assurances est parfois supérieur aux intérêts du prêt pour les personnes de plus de 50 ans.

Pour cela, il est crucial de choisir un bon organisme assureur.

Vous avez des problématiques
patrimoniales sur cette thématique ?

Nos conseillers sont à votre écoute et vous apportent un conseil personnalisé.

Demande Objectif

Définir ses objectifs : La 1ère étape vers un conseil à 360°

Je définis mes objectifs

Définir ses objectifs : La 1ère étape d'un conseil efficace

Définir mes objectifs

Nos cabinets

CGP ONE à Paris et Toulouse

CNCGP CGP ONE
Orias CGP ONE

n° 07002919

Carte T CGP ONE

n° CPI 3101 2018 000 035 300

Pyrénées Finance Conseil à Tarbes

CNCGP PFC
Orias PFC

n° 7008066

Carte T PFC

n° CPI 6501 2021 000 000 001

Copyright © 2021 — gestiondepatrimoine.com. Tous droits réservés