Cet article traite de la retraite complémentaire CAVAMAC. Il s’agit de la Caisse d’Allocation Vieillesse des Agents Généraux et des Mandataires non salariés de l’Assurance et de la Capitalisation. Sont présentées ici les principales caractéristiques de ce régime complémentaire, ainsi que les implications de la réforme de 2010 en matière de durée de cotisation.

L’âge de départ relevé par la réforme 2010

La retraite complémentaire CAVAMAC peut être liquidée à taux plein à partir de 65 ans.
Cependant la réforme des retraites 2010 relève l’âge de départ à taux plein à 67 ans au rythme de 4 mois par an.
Il est toutefois possible sous certaines conditions de partir sans minoration à 62 ans :

  • Lorsque le nombre de trimestres d’assurance pour le taux plein est obtenu
  • Inaptitude,
  • Invalidité,
  • Anciens combattants …

Pour les assurés souhaitant partir entre 62 et 67 ans pour convenance personnelle, la retraite complémentaire CAVAMAC prévoit une minoration :

Age de l’assuré62 ans63 ans64 ans65 ans66 ans
Coefficient de minoration0,720,760,810,870,93

Une surcote est également prévue pour les assurés souhaitant poursuivre leur activité au-delà de 65 ans. La retraite complémentaire CAVAMAC prévoit une majoration de 5 % du nombre des points par année d’âge au-delà de 67 ans limitée à 25 %.

Les cotisation à la CAVAMAC

Le taux statutaire créateur de droits est de 6,30%, appelé à 142,9% jusqu’au 31 décembre 2017 soit un taux effectif de 9% des commissions et rémunérations brutes, sous réserve qu’elles soient supérieures au plancher en vigueur (37 548 € en 2014) et dans la limite du plafond ( 444 242 €).
Les points de la retraite complémentaire CAVAMAC sont attribués en contreparties des cotisations réglées.
Toutefois, une durée minimale de cotisation est nécessaire pour liquider la retraite complémentaire CAVAMAC. Il est nécessaire d’avoir acquis un minimum de 1 500 points pour bénéficier d’une ouverture de droits.

La retraite complémentaire CAVAMAC : Calcul

Le montant de la retraite complémentaire CAVAMAC est égal à la formule suivante :

  • Nombre de points X valeur du point X coefficient d’anticipation.
  • Le nombre de points cotisés est égal à : cotisation annuelle / coefficient de référence (6,804 € pour 2014)
  • La valeur du point pour la retraite complémentaire est fixée à 0,3432 € pour 2014 par la CAVAMAC.

A cela s’ajoute une majoration familiale :

  • Majoration de 10 % des points acquis si au moins 3 enfants ont été élevés jusqu’à 16 ans par l’assuré.
  • Majoration de 5% des points acquis au profit de l’assuré déclarant fiscalement à sa charge, à la date de liquidation de la pension, un enfant bénéficiant de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé.

Pour contacter directement l’organisme de retraite concerné : cliquez ici

Notez cet article

contactez gestiondepatrimoine.comContactez-nous

*
* * * *

S'abonner à CGP ONE

Je veux m'abonner à la newsletter mensuelle
Je veux recevoir des campagnes promotionnelles
Je veux recevoir des emails ciblées en fonctions de mes données de navigations et intérêts

Combien font 10x3 =

*

Vous avez des questions à nous poser ? Nos conseillers en gestion de patrimoine sont à votre écoute.

  • Réponses claires
  • Gratuites
  • Sans engagement

Notre équipe à votre service

francois lebeau philippe moussaud sandra petit chantal trouve geraldine daguts lucille berdery