Quand aller voir un gestionnaire de patrimoine ?

Le

Par Philippe Moussaud

Blog Patrimoine : les nouveautés patrimoniales

Quand faire appel à un CGP

Un conseiller en gestion de patrimoine, aussi appelé CGP, conseille ses clients sur l’ensemble des thématiques patrimoniales suivantes :

  • Financière
  • Immobilière
  • Juridique
  • Fiscale
  • Retraite
  • Famille
  • Entreprise

La plupart des gens associent souvent la gestion de patrimoine à de l’immobilier, or le CGP intervient dans tous les domaines et son rôle premier est de vous conseiller.

En chef d’orchestre, il sait s’entourer d’experts en lien étroit avec la gestion de patrimoine, comme des Notaires, des Avocats, des Experts-Comptables ou encore des courtiers en crédit pour vous aider à réaliser vos projets.

A tort, les gens n’osent pas prendre contact avec un conseiller en gestion de patrimoine car ils s’imaginent que ce n’est réservé qu’à une élite.

Nous allons voir ensemble dans cet article que, comme beaucoup d’idées reçues, ce n’est pas forcément vrai !

A quel moment contacter un CGP ?

Lorsque vous commencez à vous poser des questions sur votre patrimoine au sens large, que vous avez des objectifs en tête et que vous ne savez pas trop comment les réaliser, c’est le bon moment pour consulter un CGP et profiter de ses services.

Pour vous donner une idée, voici les questions qui sont souvent posées et qui entrent complètement dans le domaine de compétence du CGP :

  • Comment bien utiliser ma capacité d’épargne tous les mois ?
  • Je paye beaucoup d’impôts, comment transformer cette fiscalité en patrimoine ?
  • Comment faire pour obtenir des revenus complémentaires pour ma retraite ?
  • Dois-je acheter ma résidence principale ou la louer ?
  • Je viens de vendre un bien, quoi faire de ce capital disponible ?
  • Je souhaite préparer ma retraite, par où commencer ?
  • J’ai des enfants :
    • Comment préparer au mieux le financement de leurs études ?
    • Comment anticiper la transmission de mon patrimoine ?
  • Je veux investir en immobilier locatif, quelles sont les solutions les plus adaptées à ma situation ?
  • Je vais me marier, quel est l’impact sur mon patrimoine ?
  • Je veux m’expatrier, comment faire ?
  • Je viens de recevoir un héritage, comment l’optimiser ?
  • Comment préparer ma succession ?

Pour toutes ces questions (non exhaustives), un conseiller en gestion de patrimoine vous apportera une solution précise adaptée à votre situation.

En effet, le CGP vous apporte un conseil personnalisé en adéquation avec votre vie professionnelle et personnelle.

On parle de gestion de patrimoine, mais le patrimoine, c’est quoi finalement ?

Le patrimoine, kesako ?

Lorsqu’on parle de gestion de patrimoine, il est bien souvent compliqué pour les personnes non initiées de savoir de quoi il se compose.

Pour faire simple, voici les éléments qui entrent dans votre patrimoine :

  • les actifs immobiliers comme un bien en location nue ou des parts de SCPI
  • les actifs financiers comme une assurance-vie, un PER ou encore un contrat de capitalisation
  • les actifs professionnels comme les titres de société par exemple

Le patrimoine est un tout. C’est l’ensemble des actifs et des passifs qui le composent.

Qu’il soit conséquent ou non, c’est l’une des bases de travail pour le conseiller en gestion de patrimoine.

Si vous n’avez pas forcément de patrimoine à l’instant T, pas de panique, il y a d’autres critères qui rentrent en compte pour faire appel à un CGP.

Nous allons voir maintenant les 2 critères les plus importants :

  • La capacité d’épargne
  • Le capital disponible

Vous avez une bonne capacité d’épargne

On parle souvent de revenus, mais en gestion de patrimoine, ce qui est important, c’est la capacité d’épargne.

Pour rappel, la capacité d’épargne, c’est tout simplement le montant qui reste disponible tous les mois après avoir payé toutes les charges (loyer ou crédit de votre logement, factures, moyens de transport, alimentation, etc).

Si vous avez une bonne capacité d’épargne, faire appel à un CGP fait sens, car il pourra, après un bilan patrimonial de votre situation, vous proposer des placements adaptés à vos objectifs en utilisant cette capacité d’épargne pour investir.

Un CGP, par rapport à votre banque, choisit les fournisseurs avec qui il souhaite travailler afin de vous proposer les meilleures solutions pour répondre à vos objectifs et à votre profil de risque.

Vous avez un capital à investir

On a vu ensemble que la capacité d’épargne est l’un des critères les plus importants pour faire appel à un CGP, le capital disponible en est un autre.

En effet, lorsqu’on dispose d’un capital, c’est une bonne base pour créer ou développer du patrimoine.

C’est une somme qui peut être investie pour vous générer des revenus complémentaires par exemple.

En fonction de votre capital et de vos objectifs, votre CGP sera en mesure d’investir cette somme sur un ou plusieurs actifs en fonction de la stratégie préconisée et de votre horizon de placement.

Le montant minimum de capital à détenir est au moins de 50 000 €, en deçà, faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine n’est pas nécessairement intéressant sauf si vous avez en plus une capacité d’épargne, comme vu ensemble plus haut.

Vous êtes chef d’entreprise

Lorsqu’on est chef d’entreprise, on pense en priorité à son expert-comptable.

Mais le conseiller en gestion de patrimoine est de très bon conseil dans la gestion du patrimoine professionnel et personnel du chef d’entreprise.

Notamment sur des problématiques de gestion de trésorerie, d’impôt sur les sociétés ou bien encore de transmission d’entreprise.

Concernant la gestion de trésorerie, il existe des solutions efficaces pour faire travailler cet argent qui dort sur le compte courant de votre entreprise, comme le compte titres, les produits structurés, le crowdfunding immobilier ou encore le contrat de capitalisation pour les personnes morales notamment.

La rémunération du conseiller en gestion de patrimoine

L’exercice d’analyse patrimoniale réalisée par le CGP lors de sa mission de conseil requiert une expertise et une expérience poussée.

Mais concrètement comment le CGP se rémunère ?

C’est très simple, un CGP tire ses revenus :

  • D’une lettre de mission où sont facturés des honoraires de conseils pour la réalisation de votre bilan patrimonial, le tarif dépend de la complexité de votre dossier et est indexé sur un taux horaire au temps passé
  • D’une rémunération liée au nombre d’encours gérés par le cabinet de conseil en gestion de patrimoine
  • D’une prestation d’accompagnement annuel pour le pilotage de la stratégie patrimoniale, le suivi, l’information spécifique liée à votre situation patrimoniale.

Pourquoi avoir un CGP pour la gestion de son patrimoine ?

Avoir un CGP à vos côtés pour la gestion de votre patrimoine personnel comme professionnel, c’est bénéficier d’une approche globale sur tous les aspects qui le constitue.

Le CGP est pluridisciplinaire et travaille en interprofessionnalité, ce qui lui permet d’avoir un regard transversal sur toutes les problématiques que rencontrent ses clients.

La force du CGP, c’est de proposer à ses clients un audit patrimonial, qui met en lumière les forces et faiblesses du patrimoine actuel et de proposer une stratégie en adéquation avec les objectifs de ses clients.

Le CGP à accès à une large gamme de produits et sélectionne les meilleures solutions en toute impartialité, à l’instar des banques qui ne vous proposeront généralement que des produits maisons.

Enfin, le CGP vous accompagne sur le long terme et assure le suivi de patrimoine et de vos actifs investis.

Et maintenant ?

Nous espérons que cet article a répondu à la question “Quand faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine ?”.

Vous voulez passer à l’action et rencontrer un conseiller en gestion de patrimoine ?

Pour cela c’est très simple, demandez à réaliser un bilan patrimonial avec un de nos CGP.

Chez nous, le premier rendez-vous est gratuit.

Le seul risque, c’est de ne pas en profiter.