09.62.10.81.95  
CGP ONE sur Objectif Patrimoine

Quels sont les meilleurs
placements en 2019 ?

Vous avez une capacité d’épargne et vous voulez placer votre argent !

Nous recevons chaque mois des opportunités d’investissement avec de belles rentabilités allant de 3 à 10 %.

Contactez-nous pour en profiter !

*
*
*
*
*
Je veux m'abonner à la newsletter mensuelle

Combien font 10x3 = *

Faut-il privilégier un placement immobilier ou financier ?

Les taux d’intérêts sont toujours très bas et incitent donc à investir dans l’immobilier pour profiter de l’effet de levier du crédit qui permet de se constituer un capital.

Parallèlement les prix toujours plus hauts, la fiscalité associée à de l’immobilier classique (IFI, impôt sur le revenu, prélèvements sociaux de 17.2%) diminuent la rentabilité de votre placement immobilier locatif. Il reste donc intéressant d’investir dans la pierre, mais il faut investir autrement pour conserver un bon rendement.

En contrepartie, la mise en place du prélèvement forfaitaire unique à 30% plutôt que la soumission au barème de l’impôt et aux prélèvements sociaux, avantage les placements financiers.

Simultanément les placements financiers à court terme ne rapportent rien.
Il faut donc choisir des placements à plus long terme permettant de rechercher des performances supérieures au monétaire, et ainsi augmenter la rentabilité de votre épargne.

Le choix entre placement financier et immobilier dépend de vos objectifs et de votre situation, une étude globale est nécessaire pour choisir le meilleur placement pour vous.

Placer son argent dans des SCPI de rendement

Pour augmenter la rentabilité d’un placement immobilier, vous pouvez investir dans un secteur immobilier autre que celui de l’habitation : l’immobilier d’entreprise plus rentable.
Par le biais de SCPI, votre investissement est possible avec des minima faibles et les risques locatifs sont atténués.

Le financement des SCPI peut être fait à crédit ou comptant, les revenus sont supérieurs à la location d’un bien d’habitation, en moyenne de 4.3% par an (moyenne 2017). La fiscalité est celle des revenus fonciers.

Pour éviter cette fiscalité, il est tout à fait possible d’acheter uniquement la nue-propriété de SCPI, l’usufruit étant acquis par un autre investisseur recherchant des revenus, au terme d’une durée préalablement définie, le nu-propriétaire retrouve la pleine propriété. Par ce dispositif, vous achetez donc des parts dont le prix est décoté d’un montant quasi équivalent à celui des loyers que vous auriez perçus durant la période du démembrement, vous ne subissez pas la fiscalité sur les revenus durant l’opération .

L’OPCI une alternative

Les OPCI permettent un investissement immobilier mais avec un mécanisme proche du fonctionnement des outils financiers (OPCVM). Selon le type d’OPCI vous serez soumis à la fiscalité foncière ou celle des revenus de capitaux mobiliers.

L’objet des OPCI reste dans les deux cas l’investissement immobilier locatif qui doit représenter au moins 60% de l’actif du fonds. Mais contrairement à une SCPI, l’OPCI peut diversifier son patrimoine par des instruments financiers ce qui permet une meilleure liquidité du fonds, et une plus grande sécurité.

Par le biais des OPCI vous profitez donc des bénéfices de l’investissement immobilier avec beaucoup moins de contraintes.

Investir dans l’immobilier géré (LMNP)

Un investissement immobilier donne la faculté de faire appel au crédit et donc de se constituer un capital par un effet de levier aujourd’hui peu onéreux du fait de taux d’intérêts bas.

Les principaux freins à l’investissement immobilier sont : la gestion et la fiscalité sur les revenus.

Profitez de l’immobilier sans ces contraintes grâce à l’immobilier géré, comme le LMNP.

Vous vous portez acquéreur d’un bien dans une résidence gérée, qui peut être :

  • résidence étudiante,
  • résidence de tourisme
  • EHPAD
  • résidence senior
  • résidence de tourisme d’affaire

Vous donnez votre bien en location au gestionnaire de la résidence, ainsi vous n’avez pas à supporter les aléas de la gestion locative qui est l’affaire du gestionnaire, que votre bien soit loué ou non, vous percevrez votre loyer.

Autre avantage primordial, le régime fiscal est celui de la location meublée, vous pouvez donc amortir le bien ce qui vous permet de bénéficier de revenus peu ou pas fiscalisés pendant une période pouvant aller à 25 ans. Ceci augmente la rentabilité de votre investissement de manière substantielle.

Les produits structurés pour un investissement dynamique

Les placements de trésorerie à court terme ne compensent pas l’inflation (0.75% pour le Livret A) et le rendement des fonds euros ne cesse de baisser. Vous savez qu’il vous faut aller sur les marchés financiers, mais vous ne vous sentez pas prêts à subir les aléas de la bourse.

Pour diversifier et dynamiser votre épargne tout en sécurisant votre capital au terme, vous pouvez investir dans des produits structurés.

Le produit structuré est un contrat, en échange d’un plafonnement de votre gain potentiel (généralement entre 5 et 10%), vous bénéficiez au terme de la vie du fond (entre 8 et 10 ans), d’une protection de votre capital jusqu’à une baisse déterminée des marchés.

Si vous avez un horizon d’investissement de 10 ans, les produits structurés sont un excellent outil pour bénéficier de la rentabilité des marchés financiers, en limitant les risques.

Le choix des fonds sur votre contrat d’assurance-vie

Dans un contrat d’assurance vie de qualité, c’est-à-dire bénéficiant d’un nombre important d’unités de compte, vous pouvez investir sur quasiment tous les marchés : monétaires, obligataires (d’Etat ou d’entreprises), actions (françaises, européennes, internationales, émergentes,…), produits dérivés, ….

Face à cette diversité, encore faut-il savoir quels fonds choisir, il faut donc créer une allocation financière correspondant à votre profil investisseur.

En effet les fonds ne peuvent pas être les mêmes selon que vous avez un profil sécuritaire ou offensif.

Une bonne allocation financière doit donc offrir un couple rendement/risque optimal correspondant à votre profil, et doit également être diversifiée afin de bénéficier des opportunités des différents marchés.

Les contrats d’épargne retraite (PERP)

Profitez d’un avantage fiscal aujourd’hui pour améliorer votre retraite de demain en ouvrant un plan d’épargne retraite (PERP).

Les cotisations que vous versez sur votre contrat PERP sont déductibles de votre revenu imposable, vous bénéficiez par conséquent d’une réduction d’impôt.

Cette cotisation est investie sur votre contrat, vous avez le choix des supports financiers, à l’image d’un investissement dans un contrat d’assurance vie.

Lorsque vous partez à la retraite, le capital constitué est transformé en rente viagère pour augmenter vos revenus de remplacement.

Ouvrir un compte-titre / PEA

L’assurance vie est le véhicule d’investissement financier le plus connu, il est souple et fiscalement avantageux. Toutefois il ne faut pas négliger d’autres outils pour diversifier votre patrimoine financier.

Ainsi le compte-titres ouvre un univers d’investissement quasiment illimité, que ce soit sur des titres vifs, des OPCVM, des produits structurés, …

La fiscalité en a été largement améliorée par la mise en place du prélèvement forfaitaire unique, le compte-titres pourrait à nouveau offrir des opportunités.

Parallèlement pour un investissement financier optimal en terme de fiscalité, nous vous conseillons le PEA (Plan d’Epargne en Actions).

Le PEA bénéficie d’une exonération totale de l’impôt sur le revenu pour les plans de plus de 5 ans, en effet seuls les prélèvements sociaux sont dus. Comme son nom l’indique il s’agit d’un investissement financier en actions, ainsi pour un investissement long terme vous avez la rentabilité des marchés actions, et une très faible fiscalité.

Le Guide de la Location Meublée

Guide de la location meublée
A télécharger gratuitement